Le Stress et Le Poids

 

«  Je suis stressé et je pense que cela a une répercussion sur mon poids ; est-ce possible? »

 

Problématique :

Le stress est pratiquement un incontournable de nos vies modernes : quête du succès au travail ou à l’école, fragilité de l’économie, petits défis quotidiens de la vie familiale, et plus encore. Voici donc tout ce que vous devez savoir sur le stress pour qu’il ne se retrouve pas dans votre assiette…

 

Qu’est-ce que le stress?

Le stress répond à un mécanisme complexe mais on peut le définir comme un état qui déséquilibre le corps humain et qui est perçu comme étant menaçant pour l’individu.

On distingue 2 types de stress :

·      Le stress aigu : un épisode précis et ponctuel qui occasionne de la détresse. Cette condition engendre une série de réactions dans le corps, notamment la sécrétion d’adrénaline, qui a pour but de nous aider à affronter la situation menaçante, ou encore à la fuir.

·      Le stress chronique : Être soumis de façon répétitive à une ou des situations causant une détresse et qu’on ne parvient pas à gérer efficacement. Ex. : situation financière précaire, troubles familiaux persistants, problèmes continus au travail, etc...

 

Les conséquences du stress :

Sur la santé mentale : Anxiété, dépression, nervosité, irritabilité. Certaines conditions psychologiques peuvent contribuer à l’apparition du stress : la nouveauté, la perte de contrôle, l’ambiguïté, l’imprévisibilité, la menace à l’ego et l’anticipation de conséquences négatives. Plus un environnement est perçu comme étant hostile ou déstabilisant, plus l’équilibre psychologique est à risque.

 

Sur la santé physique :

  • A long terme, le stress chronique est responsable d’une augmentation des glucocorticoïdes dans le corps, plus particulièrement le cortisol. Cette hormone a des propriétés inflammatoires, et sa présence continuelle en quantité élevée dans notre système est néfaste pour l’organisme.
  •  A court terme, la réaction au stress de chacun varie énormément quant aux symptômes ressentis ainsi que leur intensité. Ce sont tous les systèmes du corps humain qui peuvent être touchés, et les manifestations sont multiples : insomnie, eczéma, maux de tête, palpitations, sudation, urination fréquente, asthme, etc. Le tube digestif n’est pas épargné non plus : reflux, constipation, gaz, diarrhée...

 

Sur l’appétit :

  • Outre les perturbations digestives, le stress modifie notre comportement alimentaire en s’attaquant directement à la source : notre appétit ! Chez certains, le stress provoque l’anorexie, c’est-à-dire une perte d’appétit qui se traduit par une incapacité à avaler quoi que ce soit. Pour d’autres, on parle plutôt de fringales. S’accoutumer à gérer notre stress par la prise d’aliments peu nutritifs est malsain et peut engendrer des problèmes de poids importants. Éventuellement, les fringales liées au stress peuvent mener à des troubles alimentaires, notamment à l’hyperphagie boulimique et la boulimie.

 

Mes conseils en pratique :

 

·      Respecter des heures régulières pour le repas

·      Manger lentement

·      Faire un gouter en choisissant les aliments peu caloriques mais rassasiants

·      Manger en pleine conscience

·      N’hésitez pas à vous faire aider par votre diététicienne