Le Gras chez L'Adolescent

 

A l'adolescence, l'augmentation du gras corporel est inévitable, mais ce phénomène cause un émoi à une période de la vie où l'image corporelle prime. Les préoccupations à l'égard du poids et de l'alimentation s'allient alors à la peur de « devenir grosse ».

           

Estime de soi : très souvent faible

Certaines adolescentes mettront toute leur volonté à modifier leur apparence pour avoir le contrôle sur les changements que subit leur corps, pallier temporairement leur sentiment d'infériorité, se trouver un copain ou ressembler à leurs modèles.

Plus de 50% des adolescentes désirent perdre du poids. La raison la plus fréquemment invoquée ? Améliorer sa silhouette.

 

Perte de poids excessive ?

En pleine croissance, les tentatives de perte de poids chez les adolescentes peuvent s'avérer dangereuses : ralentissement de la croissance et de la formation des os, arrêt des menstruations, dépression, incapacité d’établir des relations normales avec les autres et fin de l'apprentissage de la sexualisation du corps.

 

Bon à savoir

Il est possible que votre adolescente souffre de troubles de l'alimentation si elle…

Ø  mange très peu ou ne consomme que des salades ou des légumes ;

Ø  évite complètement certaines catégories d'aliments comme la viande, le pain et les pâtisseries ;

Ø  refuse de manger des choses qu'elle aimait auparavant ;

Ø  ne mange que lorsqu’elle est seule et évite les repas en famille ou les repas en public ;

Ø  a perdu une quantité importante de poids ;

Ø  a tendance à porter tout le temps des vêtements très amples ou plusieurs vêtements superposés ;

Ø  est obsédée par l’exercice ;

Ø  mange énormément puis se fait vomir ;

Ø  utilise des laxatifs pour éliminer la nourriture plus rapidement.

 

Prise de poids excessive ?

Des comportements de restrictions alimentaires sont très souvent suivis par des périodes de compulsions alimentaires voire de boulimie. La prise de poids sera d’autant plus grande que la restriction aura été sévère.

Mais aussi, un mal être peut entrainer, à lui seul, des comportement alimentaires déviants comme des pulsions ou compulsions alimentaires. En effet la nourriture est un moyen rapide pour trouver du plaisir et du réconfort très facilement. Les grignotages ou collations choisis fournissent entre le tiers et la moitié des calories totales de la journée ! Les aliments fréquemment consommés par les jeunes sont souvent riches en matières grasses, en sucre et en sel et pauvres en nutriments.

Ces comportements de compensations affectives tournées vers l’alimentation concernent aussi bien les jeunes filles que les garçons.

 

Comment aider les adolescents ?

Ø  Aidez votre ado à équilibrer ses repas ;

Ø  Des repas familiaux équilibrés avec la présence d’un petit déjeuner ;

Ø  Soyez des modèles positifs ;

Ø  Restez vigilants aux préoccupations de vos jeunes.

Vous pouvez aussi trouver de l’aide auprès des professionnels tels que les diététiciens nutritionnistes.

Si le cas le nécessite, il existe également des structures spécialisées pour les adolescents comme le centre Les Oiseaux à Sanary sur mer. Son projet de soins médicalisés est construit sur les modifications durables des pratiques alimentaires et de l’hygiène de vie.

 

Bon à savoir

Journée portes ouvertes du centre « Les Oiseaux » à Sanary sur mer le vendredi 25 mai à l’occasion de la journée européenne de l’obésité.

Au programme : une Course Solidarité Obésité de 4.5 km à allure libre, un pique-nique, une conférence « Place de l’alimentation dans la prévention de la prise de poids infantile », des ateliers : cuisine, pâtisserie, sportif.

Les renseignements et inscriptions se font au 04 94 88 51 00.